Le Champagne rouge 2Xoz

2XOZ-2

Enfin, ça y est tout est en place. Dans quelques jours nous allons proposer aux abonnés à la newsletter, et à eux seulement, de participer à la première vente-privée de Plus de Bulles. Contrairement aux ventes privées classiques qui sont plus ou moins une façon d’écouler rapidement des invendus ou de réduire un stock trop important, les ventes privées Plus de Bulles concernent au contraire des cuvées rares. Nous commençons ainsi avec les cuvées 2Xoz élaborées par Elodie et Fabrice Pouillon. Deux cuvées très originales, caractérisées par un dosage au sucre de raisin, et pour la cuvée Macération 07, par une couleur rouge très soutenue. La version Millésimée 2004 a été élaborée à 2500 bouteilles, tandis qu’il existe seulement 300 bouteilles de la version Macération 07. Nous allons proposer début février aux abonnées à la newsletter, 120 bouteilles de 2Xoz 2004 et 60 bouteilles de 2Xoz Macération 07. Je vous laisse découvrir les cuvées 2Xoz présentées par Fabrice Pouillon.

La dégustation de Patrick Borras

Champagne Brut  Demi Sec 2Xoz

C’est très surprenant de pouvoir dire d’un champagne que sa robe est rouge grenat et que ses bulles sont fines et discrètes.

Son nez subtil aux arômes de fruits rouges très mûrs, telles que la groseilles, les mûres, le cassis apporte une certaine fraîcheur gourmande.

En bouche, c’est un champagne riche et puissant. Riche, par sa sucrosité bien présente et bien intégrée. Puissant, par les caractères des arômes de fruits rouges très croquants apportant beaucoup de fraicheur.

C’est un champagne original à découvrir ou à faire découvrir absolument.

Température de service  8° 9°A déguster avec des desserts aux fruits rouges de préférence.

Champagne Brut 2Xoz Elodie et Fabrice Pouillon

C’est un champagne à la robe dorées et aux reflets or paille. Sa bulle est fine, délicate, et bien présente.

C’est un nez riche et puissant aux arômes très complexes et expressifs, telles que les fruits mûrs, les fleurs blanches, le miel…

En bouche, c’est un champagne frais et délicat, riche en saveur et subtil en même temps.

C’est un champagne que je recommande tout particulièrement pour un apéritif dînatoire, car il peut à la fois accompagner des mets salés ou sucrés.

Température de service  9°

Il est prévu d’organiser ce genre de vente tous les 2 mois environ, et sans dévoiler ce qui va venir, il se pourrait que de vieux millésimes soient proposés aux abonnés Plus de Bulles.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Article rédigé par : Marie

  1. Bonjour Marie,

    Bravo pour ce petit reportage sur le champagne 2Xoz que j’ai trouvé très intéressant, et félicitations pour votre blog que je suis depuis longtemps !

  2. Bravo de mettre en valeur ce superbe élixir et le travail passionné de la Maison Pouillon. J’avais justement rédigé un article dessus pendant les fêtes… un beau-frère qui a su dénicher l’un de ses rares flacons… http://www.choisir-son-champagne.com/consommation-du-champagne/2xoz-champagne-rouge-pouillon/#comment-22

    Félicitations pour la vidéo, qui montre bien la cheville ouvrière qui se cache derrière la Maison Pouillon. La musique-off orchestrée de Nougaro accompagne aussi parfaitement le déroulement !

  3. Bonjour Hector,

    Merci pour le lien vers mon petit reportage, et bravo pour votre article !
    Félicitation aussi pour votre oreille musicale et pour avoir reconnu Nougaro !

  4. Ping : Quand les bulles font 2.0

  5. Bonjour,
    Je trouve cet article intéressant et pour cause, il m’a vraiment donné envie de connaitre un peu mieux ce Champagne 2Xoz.
    Mais comment s’abonner à la newsletter? Je viens régulièrement sur votre site, mais sauf erreur je n’ai jamais vu de newsletter.
    Merci d’avance.

  6. Merci pour cette petite vidéo :) C’est « rassurant » de constater que les jeunes producteurs de Champagne ont intégré le web 2.0 dans leur stratégie globale. Bonne continuation et à bientôt sur votre newsletter :)

  7. La vente a-t-elle déjà eu lieu ?
    Je viens de m’inscrire à la newsletter mais je ne sais pas si c’est déjà trop tard ou si j’ai encore une chance d’acheter ces bouteilles…

  8. Bonjour,
    Je trouve cette démarche très authentique car les producteurs recherchent une méthode de production originelle et le goût.

  9. Bonjour, je découvre votre blog un peu par hasard, suite à la recherche d’informations sur la marque 2Xoz . Jeune amatrice de champagne, on m’a offert des bouteilles pour mon anniversaire. Je ne connaissais pas du tout mais une chose est sûre, je reviendrai régulièrement sur blogabulles pour me tenir informée des bons coups, pardon des ventes privées et autres actus des meilleures bulles ;)

  10. Rien que le nom du blog est très original et fort bien trouvé. Blogabulle: Il fallait y penser. Quand au reportage il donne vraiment envie d’y gouter à ce champagne rouge 2xoz ;) Vivement les fêtes :)

  11. Beau coup marketting, en effet…mais comment arrivent-ils à ne pas ajouter de sucre pour la prise de mousse ?
    Et sinon, quand on tient un blog qui se veut sérieux, c’est encore mieux sans fautes d’orthographe…mes yeux saignent…

  12. Bonjour Ben,

    Merci pour votre commentaire. Où avez-vous lu dans ce post qu’il n’y a pas d’ajout de sucre pour la prise de mousse ? Il y a bien du sucre, mais qui est contenu dans le jus de raisin qui est employé pour la prise de mousse et le dosage. Vous trouverez plus d’infos ici : http://www.2xoz.fr/2xoz-fr.html. Une méthode différente de la méthode traditionnelle utilisée habituellement pour l’élaboration du Champagne.
    Quant aux fautes, je suis désolée d’avoir abîmé vos yeux. Elles sont désormais corrigées, soyez rassuré.

    A bientôt

  13. Merci pour la réponse et le corrections ! Mon ophtalmo vous remercie aussi :p

    Si je comprends bien, ce produit est fait selon une méthode « ancestrale » comme les Clairettes de Die, en laissant finir la fermentation alcoolique en bouteille ?
    Comment peut-il s’appeler Champagne, dans ce cas ? Ca colle avec le décret d’AOC ?

  14. Cher Ben,

    Vous me semblez être un garçon brillant, vous serez donc probablement d’accord avec moi pour dire qu’un débat est d’autant plus intéressant qu’il se déroule avec une bonne volonté constructive et réciproque. Or les sous-entendus et le dénigrement dont vous semblez faire preuve à propos de la cuvée 2Xoz ne me paraissent pas entrer dans ce cadre. Que cette cuvée ne vous plaise pas, qu’elle évoque pour vous un coup marketing plus qu’autre chose, que le fait de sortir du cadre classique et conservateur de l’élaboration champenoise telle qu’elle est portée par le CIVC ne vous sied pas, c’est tout à fait votre droit. Mais ayez l’obligeance d’avancer des arguments constructifs, le courage de vous dévoiler au-delà d’un simple surnom et d’une adresse mail anonyme. Vous qui semblez si savant sur le champagne et avide de proposer vos éclairages aux lecteurs de ce blog, n’ayez pas peur. J’ai souvent fait des erreurs sur ce blog, lorsque l’on me les a signalé je les ai corrigé, tout en laissant visible les commentaires les signalant. Je n’ai aucunement la prétention de me proclamer infaillible sur la question. Par ailleurs, je n’ai jamais censuré sur ce blog, il n’y a pas de raison que cela commence avec vous. Pour conclure j’échangerai avec vous avec plaisir sur la cuvée 2Xoz comme sur d’autres (http://www.blogabulles.fr/2013/05/07/les-grands-jours-de-champagne/), mais de grâce, mettez-y un peu d’élégance.

    Enfin, ironie de l’histoire, votre commentaire contient une faute d’orthographe. Mon ophtalmo a survécu. Merci.

  15. Chère Marie,
    J’acquiesce bien volontiers avec la première partie de votre réponse, mais je crains que le ton ironique et un tantinet désabusé de mon commentaire au sujet des grands jours de champagne ait joué en ma défaveur.
    Je ne dévoilerai pas plus mon identité, sinon que je suis un simple oenologue originaire de la région.

    Autant pour ce salon de personnes s’autoproclamant « pape et disciples des récoltants-manipulant » m’irrite sérieusement (la Champagne n’a fonctionné qu’en étant soudée, et maintenant que le négoce fait bande à part, si des vignerons s’y mettent, où va-t-on ?), autant ce champagne sans sucre ajouté m’interroge sérieusement et techniquement.
    Le site internet de la marque est évidemment évasif sur la question, la technique intéresse peu (voire rebute), mais je pensais trouver des éléments plus concrets sur votre blog. D’où mon doute, vu le ton un peu « formaté » de votre article : est-ce un simple copier-collé d’un communiqué de presse ?
    Pour enfoncer un peu le clou, je m’interroge sur l’étrange « Champagne Brut Demi Sec » que vous mettez en premier titre… jamais entendu parler de cette mention, pourtant sujette à une règle précise en ce qui concerne la dose de sucre.

    Pour revenir sur votre « cadre classique et conservateur de l’élaboration champenoise telle qu’elle est portée par le CIVC », il s’agit là d’une AOC comme une autre, plus âprement défendue certes (car plus sujette à convoitise). Je ne vois rien en champagne qui soit plus conservateur que dans une autre AOC…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>